4 étapes pour lancer une activité de traiteur à domicile

4 étapes pour lancer une activité de traiteur à domicile

23 septembre 2015 Non Par christopher

Démarrer une entreprise de traiteur à domicile permet à une personne de transformer ses talents culinaires en une entreprise rentable. Bien que la bonne bouffe puisse être la clé de réussite d’une telle activité, le traiteur débutant doit également afficher un sens aigu des affaires. De nombreux nouveaux traiteurs s’en sortent plutôt bien à la cuisine, mais ne parviennent pas quand il vient à l’aspect commercial. Il est, cependant, très crucial de rester attentif aussi bien sur le côté création que financier. Si besoin est, vous pouvez toujours demander de l’aide.

traiteur

Education et compétences

Pour démarrer une entreprise de traiteur à domicile, les diplômes ne sont pas forcément obligatoires. Cependant, les compétences culinaires sont indispensables. De ce fait, vous pouvez suivre des programmes culinaires pour renforcer votre capacité. Dans votre région, il devrait y avoir des centres de formation disponibles qui vous en proposent. La compétence la plus importante à apprendre est la préparation de grandes quantités d’aliments, sans sacrifier la qualité. Dans la restauration, réaliser un plat unique ne signifie rien si vous ne pouvez pas en produire une masse.

Immatriculation et les questions juridiques

Comme toute autre entreprise, il est nécessaire de choisir un statut juridique qui déterminera votre société (société individuelle, SA, SARL,…). Inscrivez-vous au centre de formalité des entreprises ou dans un bureau agrée, puis, en fonction de votre type de prestation, vous serez peut-être tenu d’obtenir une licence. La domiciliation est aussi une étape très importante à respecter. Ceci est nécessaire pour que votre entreprise puisse avoir une présence légale et conforme aux règlementations en vigueur.

Une fois que votre établissement est en place, vous pouvez trouver une place dans les annonces publicitaires, selon votre budget, que ce soit dans les journaux, à la radio, à la télé ou sur la toile. La meilleure solution reste toujours la bouche à oreille, les petits événements promotionnels et les recommandations privées.