Barbecue moderne à technologie optimisée

Read More
location

L’univers des barbecues a été depuis longtemps dominé par les équipements au charbon de bois et les modèles à gaz qui forment la base des distinctions autour des équipements utilisés pour cette pratique. Il faut pourtant noter que les équipements de barbecue peuvent être présentés dans des dispositions et des mécanismes de cuisson variés, comme c’est le cas sur certains modèles hybrides ou infrarouges. L’un des principaux atouts de ce type d’équipement est sa capacité à concilier les avantages d’un barbecue standard avec des possibilités de cuissons accélérées et plus de contrôle pour l’utilisateur.

Barbecue à chauffage infrarouge

Les barbecues à gaz et au charbon de bois cuisent par convection. L’air dans le gril est continuellement chauffé par le charbon de bois ou la flamme de gaz. Ce flux d’air constant monte et circule autour de la nourriture sur la grille du gril. C’est ce qui permet la cuisson ou le séchage des aliments. De son côté, le barbecue infrarouge ne compte pas sur l’air chaud pour transférer la chaleur vers la nourriture. Elle utilise plutôt un élément électrique ou du gaz pour chauffer une surface solide. Cette dernière va rayonner ou émettre des ondes infrarouges lointaines qui iront directement dans la nourriture. L’air dans le gril est également chauffé par l’élément chauffant. Cela crée une convection avec moins d’air en circulation. La nourriture conserve ainsi plus d’humidité pendant la cuisson. Grâce à leurs températures élevées, les grilles infrarouges sont capables de cuir des aliments en seulement 10 mn.

Les premiers grils infrarouges pour usage commercial étaient équipés d’une surface de chauffage en céramique nue, ce qui leur offrait plus de convection, mais cela rendait aussi plus difficile le nettoyage. Beaucoup de nouveaux modèles ont des surfaces chauffantes en céramique, en métal ou en plaque de verre, avec une couverture à motif. Cela permet de diriger le flux d’air à l’écart des aliments en plus de fournir une chaleur infrarouge à haute température et uniformément diffusée. La chaleur est ajustable, ce qui est pratique pour la préparation d’un poulet rôti ou de légumes vapeurs. Des précautions supplémentaires doivent néanmoins être prises dans l’ajustement de la vitesse de cuisson.

Barbecue à méthode hybride

Beaucoup de gens apprécient la commodité du gril à gaz qui peut mettre en marche avec un simple bouton. Néanmoins, de nombreux adeptes du barbecue au charbon de bois se prévalent des saveurs particulières qu’ils obtiennent avec cette méthode. Pour faire un compromis entre les deux, certains fabricants ont eu l’idée intelligente de concevoir des barbecues de type hybride. Ces derniers fonctionnent cuisiner avec du gaz et du charbon de bois. Le gaz en question peut être du propane ou du gaz naturel. Certains modèles comportent même un brûleur radiant à infrarouge à l’arrière de l’enceinte du grill. Ce brûleur fournit une chaleur uniforme sur le chauffage du grill pour en faire rôtissoire horizontale. Une pièce entière de viande peut être placée sur la broche métallique. Celle-ci tourne grâce à un moteur électrique.

L’Ukoy, un petit délice des Philippines

Read More
ukoy

La gastronomie aux Philippines est l’une des caractéristiques qualifiant le pays. Mélange des différentes cuisines venant des quatre coins du monde, on ne peut qu’apprécier la variété des plats proposés. L’Ukoy est, par exemple, un petit délice à absolument expérimenter. Ceux qui auront la chance d’y passer quelques semaines apprécieront sûrement sa qualité. Quant à ceux qui n’auront pas la possibilité de partir pour les Philippines, ils pourront toujours préparer l’Ukoy chez eux.

ukoy

https://www.flickr.com/photos/loozrboy/5983233881/

Qu’est-ce que l’Ukoy?

L’Ukoy est un beignet de crevettes aux légumes. Sa préparation est très simple et dure peu longtemps. De plus, sa cuisson se fait par friture. Ceux qui sont en régime et évitent les aliments gras peuvent tout de même l’essayer puisqu’il est bien succulent. On peut l’accompagner d’une petite salade verte ou des feuilles de coriandre avec du citron pour le rendre encore plus exceptionnel. Pour ce faire, il suffit de rassembler les ingrédients suivants et de suivre les étapes de sa préparation présentées ci-dessous.

De quoi aura-t-on besoin pour l’Ukoy?

Concernant les crevettes, il faudra juste compter le nombre de personnes afin d’avoir la quantité suffisante. Pour une personne, on aura donc besoin de 3 à 4 crevettes dont la quantité moyenne en tout sera donc de 300 grammes. On aura également besoin de légumes pour mélanger aux crevettes. Une carotte et une pomme de terre seront idéales cependant on peut remplacer la pomme de terre par une patate douce selon notre choix. Il est aussi nécessaire d’ajouter des oignons avec leurs tiges au nombre de 4 pour encore enrichir le goût. Afin de bien fixer le mélange, 50 grammes de fécule de maïs et 150 grammes de farine seront indispensables. On relèvera le goût par un peu de sel et du poivre.

Comment préparer l’Ukoy?

Une fois les crevettes entre les mains. On doit les laver et retirer leurs queues. On enlèvera également les têtes et les coffres pour n’obtenir que les chairs. En choisissant des crevettes entières d’environ 8 cm, même en se débarrassant de leurs queues et de leurs coffres, on obtient toujours une meilleure quantité. Ensuite, au niveau des légumes, on épluche la carotte et la pomme de terre ou la patate douce. Après avoir ôté leur peau, on les râpe. Concernant les bulbes d’oignons, on les coupe en tranches fines. Par rapport aux tiges, on les coupe en rondelles. Il est plus pratique d’utiliser une paire de ciseaux. Dans un saladier ou un récipient similaire, on verse les légumes, les crevettes, la fécule de maïs, la farine et l’eau. On mélange bien l’ensemble jusqu’à obtenir une texture compacte et moins liquide. Avant la friture, on ajoute enfin le sel et le poivre. Pour la cuisson, on prend avec une cuillère à soupe une crevette et le mélange. On dépose ensuite cette petite quantité dans une l’huile bouillante. On les fait dorer en comptant environ 3 minutes d’un côté et 3 minutes pour l’autre côté. Avant de servir, on les dépose d’abord sur du papier absorbant pour réduire le plein d’huile.

On apprécie le merveilleux goût de l’Ukoy en enveloppant le beignet dans une feuille de salade assaisonnée de citron.

4 étapes pour lancer une activité de traiteur à domicile

Read More
traiteur

Démarrer une entreprise de traiteur à domicile permet à une personne de transformer ses talents culinaires en une entreprise rentable. Bien que la bonne bouffe puisse être la clé de réussite d’une telle activité, le traiteur débutant doit également afficher un sens aigu des affaires. De nombreux nouveaux traiteurs s’en sortent plutôt bien à la cuisine, mais ne parviennent pas quand il vient à l’aspect commercial. Il est, cependant, très crucial de rester attentif aussi bien sur le côté création que financier. Si besoin est, vous pouvez toujours demander de l’aide.

traiteur

Education et compétences

Pour démarrer une entreprise de traiteur à domicile, les diplômes ne sont pas forcément obligatoires. Cependant, les compétences culinaires sont indispensables. De ce fait, vous pouvez suivre des programmes culinaires pour renforcer votre capacité. Dans votre région, il devrait y avoir des centres de formation disponibles qui vous en proposent. La compétence la plus importante à apprendre est la préparation de grandes quantités d’aliments, sans sacrifier la qualité. Dans la restauration, réaliser un plat unique ne signifie rien si vous ne pouvez pas en produire une masse.

Immatriculation et les questions juridiques

Comme toute autre entreprise, il est nécessaire de choisir un statut juridique qui déterminera votre société (société individuelle, SA, SARL,…). Inscrivez-vous au centre de formalité des entreprises ou dans un bureau agrée, puis, en fonction de votre type de prestation, vous serez peut-être tenu d’obtenir une licence. La domiciliation est aussi une étape très importante à respecter. Ceci est nécessaire pour que votre entreprise puisse avoir une présence légale et conforme aux règlementations en vigueur.

Une fois que votre établissement est en place, vous pouvez trouver une place dans les annonces publicitaires, selon votre budget, que ce soit dans les journaux, à la radio, à la télé ou sur la toile. La meilleure solution reste toujours la bouche à oreille, les petits événements promotionnels et les recommandations privées.

Comment choisir un bon robot pâtissier

Le robot pâtissier fait partie de la famille des robots de cuisine. On distingue le robot multifonction, le robot cuiseur et le robot patissier.  Ce dernier se compose d’un bol assez large qui vient se fixer à un socle équipé d’un bras. Il est le compagnon rêvé de tous ceux qui souhaitent s’improviser boulanger ou pâtissier. En effet, il est doté de divers accessoires (fouet, blender, crochet pour pétrir…) qui permettent de préparer tout type de préparation : gâteau, crème chantilly, pâtes à pain, viennoiserie, mais aussi tarte, œufs en neige, pâte à pizza, glaçage… Bref, son champ d’action est sanas limite. Mais encore faut-il choisir un robot qui d’une part réponde à vos besoins et d’autre part qui soit performant. Voici quelques conseils pour vous aider :

L’encombrement de l’appareil

Le robot pâtissier peut vite prendre de la place sur un plan de travail. Si vous en manquez, choisissez plutôt un modèle de petite taille. Les différents accessoires fournis ou en option peuvent se ranger aisément dans le bol de l’appareil, ce qui fait gagner un peu de place.

Les accessoires en option

La plupart des robots permettent d’acheter des accessoires complémentaires afin de disposer de nouvelles fonctionnalités. Mais il faut savoir que chaque modèle ne permet pas d’acheter tous les accessoires que l’on veut et qu’ils sont particulièrement onéreux. Il faut donc penser avant l’achat aux fonctions que l’on désire et orienter son choix en fonction de ces critères.

La capacité de contenance

La capacité de contenance du bol varie d’un modèle à l’autre. Elle est en règle générale de l’ordre de 3,5 à 7 litres. Pour les utilisations familiales, mieux vaut préférer un bol de 5 litres. Les bols de 7 litres sont davantage réservés au monde professionnel, tandis que les bols de 3,5 litres sont idéaux pour une cuisine en solo.

L’équipe de Fou de Gâteau au Chocolat